b/ Applications de détente

      Actuellement, dans notre monde où les drogues sont très présentes, il existe des substituts non neuro toxiques comme des médicaments, mais aussi des sons dits binauraux qui permettent de ressentir des effets équivalents à ceux de drogues bien spécifiques. Il existe plusieurs logiciels  qui permettent d'obtenir ces sons, comme I-Doser par exemple. Ces sons sont en fait des battements binauraux émis à basse fréquence et qui ont des vertus neurophysiologiques.  Ces effets furent découverts en 1839 par Heinrich Wilhelm Dove, un grand physicien allemand. En modifiant ces battements, on peut créer des sensations semblables à celles de l'alcool, de la marijuana, de la cocaïne et d'autres drogues. L'avantage des ces sons est que l'effet est très court car le cerveau ne peut être confus que très peu de temps, autrement dit, juste lors de l'écoute. Ces "drogues auditives" sont souvent  utilisées comme source de  détente simple et non comme drogues.

.

Par ailleurs, il existe d'autres façons de se détendre musicalement bien évidemment. En effet, les entreprises permettent aujourd'hui à leurs employés d'avoir des séances de relaxation musicale autrement appelées séances de relaxation sous induction médicale, sur leur lieu de travail. Ces séances ont lieu dans des salles totalement adaptées avec un environnement propice comme des chaises relaxantes etc... Le principe de cette relaxation est d'évacuer toutes les tensions, qu'elles soient musculaires ou psychiques, ce qui permet donc une récupération plus rapide ; on a alors observé une amélioration du travail des employés. La séance dure environ quarante cinq minutes dont vingt minutes de réflexion et trente minutes d'écoute sonore avec ou sans massage, cela varie selon l'équipement de la salle. Ci-dessous on peut observer une salle de relaxation.

.

De même, dans certaines écoles maternelles et primaires, des séances de relaxation musicale sont organisées pour les enfants. Les enseignants se servent de la musique pour ces séances car cela favorise la capacité des élèves à mieux se concentrer, à être plus attentif ; cela permet donc de favoriser les capacités motrices et cognitives des enfants. Comme nous l'avons vu précédemment, ces séances de relaxation permettent de récupérer nerveusement et physiquement, ainsi on s'est rendu compte que vingt minutes de relaxation chez l'enfant en bas-âge équivalent à deux heures de sommeil, les séances vont justement de vingt à cinquantes minutes selon la tranche d'âge de l'enfant.

by Francois

 

images.jpeg